Saisons passées

Bambi, elle est noire mais elle est belle… (Le TARMAC de la Villette et Scène 2 Productions)
Genre: 
Théâtre
Durée: 
1h

De et par Maimouna Gueye
Mise en scène : Jacques Allaire
Création Lumières :  Jacques Allaire assisté de Jeanne Manscourt
Vidéaste : Scorpene Horrible
Costumes : Myriam Drosne

Presse

Maïmouna Gueye joue au Tarmac de La Villette Bambi, elle est noire mais elle est belle, une pièce à une voix qu’elle a écrite. On y voit une femme quitter l’Afrique et vivre sa vie en France. Il y a de l’humour, de la profondeur et une vitalité aussi éclatante que la beauté de Maïmouna Gueye. LE MONDE

On y retrouve un regard empreint de distance et d’humour vis-à-vis de l’Europe comme de l’Afrique qui n’est pas obligatoirement un paradis. (…) Maïmouna Gueye en est à la fois l’auteur et l’interprète, fine, drôle, délicate. Fragile face aux princes blancs “crapauds” qui resteront crapauds parce qu’ils sont allergiques aux baisers des princesses noires ! Resplendissante lorsque, enfin, elle trouve le chemin de son identité, délivrée des traditions ancestrales comme des règles d’une société française toujours en mal d’éduquer les bons sauvages. Belle. Et noire.  LA CROIX

 

“Bambi, elle est noire mais elle est belle” est un spectacle écrit, interprété et chanté par Maïmouna Gueye. Une magnifique belle plante, toute en jambes et en charme, envoûtante, passant du grave au sérieux avec générosité. Un spectacle original, touchant, émouvant et drôle.  PARISCOPE

 Dans une pièce fiévreuse, Maïmouna Gueye exalte l’amour sans frontière et les vertus du voyage. (…) Sa beauté – comment ne pas la voir – irradie la scène. Mais la beauté peut être encombrante et empêcher de voir le reste. Le talent, par exemple. Incontestablement, Maïmouna Gueye en a à revendre. Dans l’écriture de cette pièce. Mais aussi dans son interprétation où le corps est sans cesse ondulant. Et les yeux… (…) Avec des gags très acides, Maïmouna Gueye raconte cet univers étriqué, ce manque d’ouverture qui l’a blessé. (…) Attention, ce spectacle n’a rien de didactique ou de vengeur. Maïmouna Gueye a le sens de la pirouette et du sarcasme, très loin de tout moralisme.  TEMOIGNAGE CHRETIEN

Derrière Bambi se cache Maïmouna Gueye, auteur du texte violent et poétique, qui incarne ce personnage imaginaire, modelé par son propre vécu. (…) Un exorcisme des maux adouci par la légèreté de l’humour et sublimé par la beauté du verbe.  LE MONDE 2

Humour acide et salvateur pour le spectacle de Maïmouna Gueye, Bambi, elle est noire mais elle est belle, histoires du racisme “ordinaire” LES INROCKUPTIBLES

 “Bambi, elle est noire mais elle est belle” n’est pas vraiment un conte de fées.  (…) Les mots sont forts, simples, crus. (…) Le passé colle à la peau de Bambi ; le théâtre, lui, fait son travail d’exorciste sur Maïmouna Gueye.  LE PARISIEN

Maïmouna incarne avec truculence des personnages de son passé. Une voyante un peu sorcière, une belle-mère raciste et acariâtre… “Bambi” est aussi l’histoire universelle du désir des femmes.  ELLE

Maïmouna Gueye raconte la douleur de la solitude et de l’exil, la bêtise et les insultes à peine dissimulées sous des tonnes de compassion mal pensante. Elle aborde avec humour et poésie la question de l’intégration et le passage d’une culture à une autre. MATCH DU MONDE

Maïmouna est belle et drôle, elle raconte avec esprit une insolence certaine et beaucoup de cocasserie à l’africaine, ses tribulations de comédienne et de jeune auteur en France.  LE FIGARO

Photos
Calendrier

TOURNEE 06/07
Tarmac de la Villette : Du mardi 21 mars au samedi 22 avril 06
Autour de Verdun : du Mardi 10 au Samedi 14 Octobre 06
Festival de Bern : Mercredi 8, vendredi 10 novembre 06
Théâtre de Chaland/ Val de Rueil : samedi 18 novembre 06
Le Quartz de Brest : mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, samedi 25 novembre 06
Mairie des Sables d’Olonne - Affaires culturelles : mardi 1er décembre
CDN de Montreuil : vendredi 15 décembre 06
Théâtre le Strapontin/ Pont-Scorff : vendredi 26 janvier 07
Les colonnes à Blanquefort : mardi 30 janvier 07
Mairie de Grande Synthe – Direction...