Diffusion en cours

BIGRE - PIERRE GUILLOIS (Le Fils du Grand réseau)
Genre: 
Mélo Burlesque
Compagnie le Fils du Grand Réseau coproductions : Le Quartz, Scène nationale de Brest / Le Théâtre de L’Union – Limoges, Centre Dramatique National du Limousin / Le Théâtre de la Croix Rousse - Lyon.La Compagnie le Fils du Grand Réseau est
Durée: 
1h30

un spectacle  de Pierre Guillois 
co-écrit par :
Pierre Guillois
Agathe L'Huillier

et interprété par Jonathan Pinto-Rocha et en alternance Pierre Guillois ou Bruno Fleury et Agathe L'Huillier ou Eléonore Auzou-Connes.
assistant artistique : Robin Causse
costumes : Axel Aust
décor : Laura Léonard
lumières : Marie-Hélène Pinon et David Carreira
coiffures / maquillage : Catherine Saint-Sever
son : Roland Auffret et Loïc Le Cadre
effets spéciaux : Abdul Alafrez, Ludovic Perché, Judith Dubois, Guillaume Junot
construction décor : atelier JIPANCO et l’équipe technique du Quartz, Scène nationale de Brest
régie générale & lumières : David Carreira
régie générale plateau : Ludovic Perché en alternance avec Stéphane Lemarie
régie plateau : Marion Le Roy en alternance avec Emilie Poiteau
régie son : Loïc Le Cadre en alternance avec Clement Lopez

Résumé

Il était une fois, aujourd’hui, dans une grande ville, trois petites chambres de bonnes habitées par trois personnes dont le destin serait de tout rater. Mais de tout rater merveilleusement. 
Deux hommes et une femme qui ont l’art de se prendre les pieds dans les tapis de l’existence, de se recevoir les portes de l’amour en pleine figure et qui se vautrent devant nous… tellement lamentablement que c’en est brillant ! 
Rien ne peut nous empêcher de rire et surtout pas l’amour grandissant qu’on éprouve pour ces êtres fantoches, bêtement humains, sublimes aussi. Car le rire est le seul recours contre l’effroi qui nous guette si on se hasarde à penser que ces marioles nous sont bien proches.
Alors rire. Rire de leurs circonvolutions maladroites, de leurs bras qui moulinent, de leur visage égaré. Rire de leur existence qui prend feu, de leur pans de vie qui dégringolent, du naufrage de leurs idéaux. Et pleurer aussi un petit peu lorsqu’ils y parviennent enfin, un fragment de seconde, leur visage soudainement baigné du sourire béa de l’enfant. 
Á la fois spectacle burlesque et théâtre de mélodrame, BIGRE est une fresque citadine qui raconte par l’absurde la fragile beauté de notre profonde solitude.

Presse

Dieu sait qu’il est drôle, ce Bigre bourré de gags inventifs. Mais le rire qu’il suscite est d’une qualité particulière : il s’accompagne d’une émotion qui ne s’efface pas, une fois sorti du théâtre. LE MONDE

Une farce muette qui va faire du bruit. Les numéros s’enchainent sans un temps mort avec des pics. On rit, on rit tout le temps, bluffé par la pluie de gags qui se déverse sans discontinuer sur la scène. Le public n’a plus de souffle à la fin, il lui reste juste la force d’applaudir à tout rompre. Bigre, que ce « Bigre » fait du bien en ces temps difficiles. LES ECHOS

Un mélo Burlesque totalement irrésistible qui fait rire au cours duquel, c’est rarissime au théâtre, le public éclate en applaudissement enthousiastes plusieurs fois durant la représentation. Les « grands moments » se succèdent ! Du rire, du rire, encore du rire !  LE FIGARO

[soulignons] la rareté d’un tel objet. […] L’exercice de style touche au but et tous les coups font mouche. LES INROCKUPTIBLES

Pierre Guillois est bel et bien l'héritier de Jacques Tati et de Jérôme Deschamps. […] Ses pièces sont de véritables déflagrations comiques. Télérama Sortir TTT

Bigre c’est Buster Keaton chez Mr Bean [… ] Pierre Guillois s’impose comme un dramaturge pour qui l’humour est un engagement métaphysique et non un simple ressort dramatique. Autant dire que son travail est essentiel et obligatoire. L’EXPRESS.

Inventeur de spectacles hors normes Pierre Guillois aime défricher les sentiers de l'humour. Miroir de lui-même, son théâtre se réclame d'une liberté créatrice impossible à répertorier. Seule constante chez cet auteur metteur en scene et acteur […] un désir sans cesse renouvelé de surprendre pour provoquer nos rires. M le magazine

« Mélo burlesque » trivial et survolté, Bigre fait éclater un rire énorme et libérateur. L’HUMANITE.FR

Les nouveaux génies du burlesque urbain […] Authentiques clowns célestes, ont réussi à retomber dans l’enfance de l’art, dans ce que le théâtre a de plus primitif et de plus viscéral. PARIS MATCH.COM

Vous cherchez un théâtre? BIGRE de Pierre Guillois au Rond-Point. Extrêmement drôle, gonflé et même un peu trash. J'y retournerai ! 
VINCENT JOSSE. FRANCE MUSIQUE

C'est le spectacle le plus surprenant et le plus déjanté de cette fin d'année.
RTL

C’est du grand art. Ils possèdent tous les trois le sens du rythme et du jeu enchaînant les situations les plus folles dans un tourbillon comique ascensionnel qui ne s’essouffle jamais. Le spectacle regorge de trouvailles inouïes.  WEB THEATRE.

Ovni théâtral et carton plein ! Aussi désopilante qu’expressive, poétique que barrée, elle dynamite sans difficulté tout vocabulaire pour nous immerger au cœur de la vie quotidienne de trois célibataires aux accents d’ultra moderne solitude. Jubilatoire. On est scotchés par les trouvailles qui égrènent le spectacle à l’abri d’effets, d’objets délirants, et d’une scénographie complètement raccords avec cette fresque sortie de nulle part. A découvrir absolument.  PUBLIKART

Un petit bijou absurde.Trois clowns sans nez rouge pour un spectacle sans parole et peuplé de rire, de rêves, d’absurdité et tendresse et qui raconte nos travers, nos mesquineries, nos désillusions, et notre espérance. Un spectacle à voir d’urgence. LCI

Photos
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Pascal Pérennec
Bigre-Fabienne Rappeneau
Bigre-Fabienne Rappeneau
Bigre-Fabienne Rappeneau
Calendrier

CALENDRIER 17/18:

THEATRE SORANO-TOULOUSE (31) : mardi 4, mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7 octobre à 20h

L’ ECLAT- PONT AUDEMER(27) : samedi 14 octobre à 20h30

MAISON DE LA CULTURE DE NEVERS (58) : mercredi 18 octobre à 20h

SN-THEATRE DE CORNOUAILLE-QUIMPER (29) : jeudi 9, vendredi 10 novembre à 20h

THEATRE DES BERGERIES-NOISY LE SEC (93) : jeudi 16 novembre à 20h30.

WOLUBILIS-BRUXELLES- BELGIQUE : jeudi 23, vendredi 24 novembre à 20h30.

JULIOBONA- LILLEBONNE (76) : mardi 12 décembre à 20h30

THEATRE DE CHARENTON (94) : samedi 16...