Saisons passées

Tata Milouda-et vive la liberté ! (Association Café Culturel de St-Denis)
Genre: 
Récits de vie - Slam - Chant - Musique
Durée: 
1h15

Texte, slam : Milouda Chaqiq  
Guitare, chant : Samia Diar 
Violon : Mokrane Adlani 
Mise en scène : Jean-Matthieu Fourt
Création lumières et régie : Sébastien Debant
Peintures : Marko93
Régie Son : Jérémie Kokot

Résumé

 Ce spectacle n’est pas un One Woman Show. C’est un dialogue entre la musique et les chants de Samia Diar, et les slams, textes et récits de vie de Tata Milouda. 
On pourrait le voir comme une soirée souvenirs au coin du feu, sauf que la grand-mère a une pêche d’enfer, qu’elle adore faire la gamine, jouer, danser, chanter, et que les anecdotes de sa vie, des plus comiques aux plus tragiques, la font encore et toujours passer du rire aux larmes. Ce pourrait n’être qu’une soirée slam, avec des textes militants sur l’alphabétisation, les femmes battues, la soif d’apprendre, le corps qui danse… Mais Tata Milouda n’est jamais exactement là où on l’attend, et le slam sur l’interdit de danser des petites filles débouche sur la danse du ventre endiablée de cette incroyable sexagénaire. On pourrait aussi voir ce spectacle comme un plaidoyer contre la bêtise et l’asphyxie. Se battre toujours, vivre avec la peur, peur du mari, peur de la police, peur de la langue, et finalement triompher des peurs, triompher de la bêtise, vivre. D’une certaine façon, c’est un spectacle documentaire puisque Milouda puise son énergie scénique dans le récit de sa vie, de ses vies pourrait on dire. Parce que ses malheurs lui ont forgé un tempérament de fer et de feu, elle se veut le porte-drapeau désormais de toutes les femmes du monde entier. Très concrètement, en s’appuyant uniquement sur sa propre expérience, elle propose de casser notre regard plein de préjugés - bons ou mauvais – pour accepter la vitalité unique qui est en chacun.

Presse

Tata Milouda raconte un petit chouia de sa vie. Celle d’une marocaine qui lutta contre le poids des traditions pour apprendre à lire et à écrire. Emouvant dialogue avec le violon de Mokrane Adlani et les chants de Samia Diar. Les textes jaillissent du fond de son cœur, au creux de son âme avec le formidable courage d’une femme de 61 ans qui orne dorénavant le monde d’un indéfectible sourire. TELERAMA

Photos
Crédit photos: Paolo S Campanella
Crédit photos: Paolo S Campanella
Crédit photos: Paolo S Campanella
Crédit photos: Paolo S Campanella
Crédit photos: Paolo S Campanella
Calendrier

Tournée 12 13

Les halles de Schaerbeek, Bruxelles Belgique:Dimanche 21 octobre 2012:
OMCE  Nogent sur Oise (60) : Vendredi 8 mars 2013
Centre Culturel Aragon Triolet Orly (94) : 23 Mars 2013
Théâtre Jean Vilar- Montpellier: samedi 13 avril 2013
 Scène Nationale 61- Flers et Alençon (61): mardi 16 et mercredi 17 avril 2013
 

Tournée 11/12 :
 Ville d’Aulnay au CAP (93) : Jeudi 8 mars 2012 
La Merise- Trappes (78) : samedi 10 mars 2012 
Nouveau théâtre de Brives (19) : mardi 13 mars 2012 
Centre Culturel Communal- St Pierre des Corps(37...