Diffusion en cours

TERRIBLE BIVOUAC-PIERRE GUILLOIS (LE FILS DU GRAND RESEAU)
Genre: 
RECIT DE MONTAGNE
Production — Compagnie Le Fils du Grand Réseau Coproductions — Le Quartz, Scène nationale de Brest
Durée: 
1h45
Interprètes Marianne Lewandowski, Odile Sankara, Catriona Smith Morrison Claveciniste Yoko Nakamura Lumières Kelig Le Bars Costumes Elsa Bourdin Scénographie feu Matthieu Bouchain Régisseur général / lumières Guillaume De Smeytere Régisseur son David Ségalen en alternance Romain Cayla
Résumé
Le récit nous met face à des questionnements existentiels. Son aspect épique, tragique, la résonance possible avec de nombreuses autres problématiques qui engagent la « valeur de notre vie » lui donne une dimension universelle. Jean Vincendon et François Henry ont moins de 25 ans. Ils sont alpinistes amateurs. Ils se perdent dans le Massif du Mont Blanc. Le grand froid, la tempête les acculent au bord d’un précipice de glace. Ils sont gelés, coincés et n’ont bientôt plus la force de bouger. Ils attendent les secours. En 1956, l’alpinisme hivernal en est à ses balbutiements. Nous sommes en pleine guerre d’Algérie, induisant le refus de l’armée d’envoyer ses hélicoptères, alors même qu’une toute jeune radio (Europe 1) permet pour la première fois aux français d’écouter un tel drame en direct. On va donc suivre pendant plus d’une semaine la tragique errance de François Henry et de Jean Vincendon perdus quelque part au-dessous du Mont Blanc par des froids atteignant les -20°C. Le refus des Guides de Chamonix, qui n’ont aucun usage du secourisme en hiver, la tentative désespérée du guide Terray, les lamentables inerties de l’administration, les polémiques vilipendant l’inconscience des jeunes gens, les journalistes charognards qui survolent les deux naufragés des Alpes, l’hélicoptère qui s’écrase à 50 m des deux alpinistes qui se croyaient sauvés, le plan de sauvetage qui se met enfin en place pour secourir les secouristes, les deux jeunes hommes moribonds qu’on abandonne dans la carcasse de l’hélico… On ne peut que pleurer face à ce destin tragique et saluer la gigantesque force mentale et physique dont ont fait preuve les deux jeunes hommes pour survivre autant de jours dans ces conditions extrêmes. Pour consolation, on doit savoir que cet événement a fondé le secourisme moderne en montagne. Les guides de Chamonix n’en sont pas ressortis indemnes ; pourtant, qui oserait accuser quelqu’un de ne pas avoir risqué sa vie pour en sauver une autre ?
Presse
On reste suspendu aux lèvres des trois excellentes comédiennes. Finement écrit et mis en cène par Pierre Guillois, ce récit de montagne gronde. Bien plus qu’un spectacle il nous oblige à repenser les événements à comprendre ce qui nous dépasse. OUEST FRANCE. Du récit d’un fait divers, Guillois et ses quatre acteurs entendent faire « un objet artistique glacial. » LIBERATION.
Photos
Terrible Bivouac-Pierre Guillois @Alain Monnot
Terrible Bivouac-Pierre Guillois @Alain Monnot
Terrible Bivouac-Pierre Guillois @Alain Monnot
Terrible Bivouac-Pierre Guillois @Alain Monnot
Calendrier