ACTUALITES

Bonjour,

Avant de partir au festival d’AVIGNON avec quatre créations, les tournées se poursuivent avec neuf spectacles dont LIBRE ARBITRE de Julie Bertin et Léa Girardet à Paris, et Brûlé.e.s au festival Dijon en mai.

Trois spectacles que j’accompagne sont nominés au Molières : LES GROS PATINENT BIEN de Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan, MARS-2037 de Pierre Guillois et Nicolas Ducloux, et CENT METRES PAPILLON de Maxime Taffanel. Verdict le lundi 30 mai !

 

EN TOURNEE

 

-         FRANCOIS DE BRAUER Prolongation jusqu’au 13 juin au Petit Théâtre Saint Martin de« RENCONTRE AVEC UNE ILLUMINEE » sous le regard de Louis Arène« Il danse, aussi, ce conteur illuminé (…)  Il fait surgir des dizaines de personnages, jeunes, vieux, hommes, femmes, se bousculent, il est extraordinaire. Irrésistible (…) On a rarement fait, tout seul, si drôle, si délirant et si vrai à la fois. On a déjà écrit il y a longtemps, que François de Brauer est un artiste exceptionnel. Un voltigeur. Un homme qui a des ailes, léger et délié, pas loin d’être maigre. Une silhouette d’adolescent trop vite grandi. Fascinant et irrésistible. » ARMELLE HELIOT.

-         LEA GRIRADET et JULIE BERTIN, nouvelle création, LIBRE ARBITRE  (! Jeux olympiques en 2024 !) avec 4 comédiennes le parcours de l’athlète Caster Semenya, de sa médaille d’or en 2009 à son recours en appel au Tribunal Arbitral du Sport. Passionnant !

-     PIERRE GUILLOIS ET REBECCA CHAILLON dans SA BOUCHE NE CONNAIT PAS DE DIMANCHE « Tous deux ressuscitent l’esprit originel de feu le Vif du sujet : l’invention par la rencontre. Et elle est belle, joyeuse, dévastatrice, cette rencontre-là. La bouchère, l’innocent, la truie et un village français pourrait être le sous-titre de Sa bouche ne connaît pas le dimanche » LES INROCKS

-         LES GROS PATINENT BIEN d’OLIVIER MARTIN-SALVAN et PIERRE GUILLOIS – 5 NOMINATION AUX MOLIERES

« Exercice d’une démoniaque virtuosité (…) Et le rire surgit du décalage entre la passivité apparente du gros et l’énergie désespérée du nu tout maigre, préposé aux décors de cette don quichottesque épopée ». TELERAMA

-         LE SYNDROME DU BANC DE TOUCHE LEA GIRARDET / JULIE BERTIN  (! Jeux olympiques en 2024 !)

« L’énergie, l’humour, la rage et la tendresse sont au rendez-vous du spectacle, mis en scène par Julie Bertin, du Birgit Ensemble, et qui montre que, oui, tout espoir n’est jamais perdu. Le sourire radieux et ému de la comédienne aux saluts en témoigne. » LE MONDE

-           CENT METRES PAPILLON - MAXIME TAFFANEL-NELLY PLULICANI (! Jeux olympiques en 2024 ! NOMINATION MOLIERES REVELATION

« Il sait aussi traduire la souffrance quand il faut aller chercher loin en soi le souffle. Substituant la scène à l’eau, il y plonge franco avec une détermination d’acteur physique sui sait aussi faire du geste le moteur de son récit et tenir le rythme. Bravo ! ». TELERAMA

  • BRULE.E.S de TAMARA AL SAADI

Un pur plaisir, direct, assez jouissif, de théâtre. Plaisir de voir de jeunes et excellents comédiens se saisir de rôles différents sous nos yeux. SCENEWEB.

  • PLACE de TAMARA AL SAADI

Simple, clair, lumineux, monté avec une pauvreté et une radicalité de moyens assumées, joué avec liberté, Place empoigne l’aujourd’hui de nombre de réfugiés, nous y intègre, avec pudeur, sans esbroufe. La plus forte émotion d’un festival 2018 d’une grande diversité de formes, d’ambitions, de regards. Ce dixième anniversaire était bel et bon. “ TELERAMA     

--         MARS-2037- COMEDIE MUSICALE-PIERRE GUILLOIS-NICOLAS DUCLOUX1 NOMINATION AUX MOLIERES

« Des intrigues mettant en péril le départ de la fusée au moment où l’équipage se retrouve en apesanteur, le récit est haletant, le suspense est constant. » 

LES INROCKS-Patrick Sourd.

 

Séverine